Main Content
Connexion
Navigation à bord du Nandji

L’amour pour la vie, la vie pour écumer

Voici Nandji, un Bruce Roberts Cutter de 12,2 m avec un mât, une grand-voile, deux focs et deux humains qui y ont élu domicile. Jarred Laver, surnommé Yosh, et Bonita Herewane vivent à bord du Nandji et prévoient de visiter le monde depuis le pont de leur yacht à voiles adoré. Accompagné de leur chien, Marley, le couple profite des hauts flancs, du vaste pont plat et de la longue quille de longueur trois-quarts rendant la navigation plus douce et confortable. Originaires d’Australie, Yosh et Bonita ne sont pas novices en matière de vie itinérante, puisqu’ils ont déjà vécu dans un bus, avant de troquer les roues contre des voiles. La cabine du Najdji offre deux généreux canapés, un lit double, une penderie et un coin cuisine. Il permet de stocker plus de 400 L d’eau potable, cachée sous les meubles. La #vieenmer est synonyme de petits espaces, de longues distances avant de ravitailler et de se tenir prêt à tout.

Yosh et Bonita ont appris à entretenir leur bateau et leur moteur tout en naviguant à travers les vagues, la mauvaise météo et les autres galères. Vivre proche de la nature et être chez soi n’importe où dans le monde est une richesse qu’ils ne voudront jamais abandonner. Yosh aime plonger dans l’océan chaque matin et Bonita adore découvrir de nouveaux mondes, cultures et paysages. Nandji est une vieille dame, mais elle offre tout ce dont Yosh et Bonita ont besoin pour se sentir chez eux. La salle de bain dispose d’une douche et du Dometic Masterflush 7160, capable d’utiliser l’eau de mer pour la chasse d’eau et très compact pour ce petit espace. L’évacuation des toilettes ne consomme que très peu de courant, ce qui ne vide pas leur précieuse batterie installée sur le yacht. L’un des plus grands défis de la vie mobile est de s’assurer qu’il y a assez d’espace pour stocker toutes les choses essentielles et de disposer d’une énergie suffisante pour le bon fonctionnement des appareils.

La vie à bord du Nandji requiert avant tout de rester heureux, en bonne santé et bien nourris pour vivre les aventures entre deux ports. Le vaisseau est équipé d’une plaque de cuisson et d’un four à gaz, d’un évier, de placards pour y ranger les vivres et les consommables, et de deux réfrigérateurs. Le Dometic Coolmatic CRX 80 peut faire office de réfrigérateur, de congélateur ou les deux en même temps. La pièce maîtresse est leur réfrigérateur à tiroir Dometic Coolmatic CD30 qui peut s’insérer partout, replié pour un accès facile. Grâce à ces outils, le couple peut emporter des produits laitiers, des fruits et légumes frais ainsi que de la viande pour ses voyages entre deux mouillages, et conserver le tout au frais plus longtemps qu’avec une glacière. La capacité de congeler le fruit de leur pêche est aussi une amélioration décisive de leur style de vie à deux.

Bonita raconte que le plus grand défi de la #vieenmer est de trouver de la place pour tout dans leur espace de vie réduit. Par contre, la récompense vaut tous les efforts, et tous les deux n’envisagent absolument pas d’abandonner leur style de vie. Bonita dit qu’elle adore « la sensation de larguer les amarres, naviguer un moment et arriver dans un nouveau pays à la culture et à la religion différentes. » Elle raconte que voir pour la première fois un nouveau lieu et découvrir les différences chez les gens et les traditions font de chaque nouvelle destination une expérience incroyable.

Yosh et Bonita suivent leur leitmotiv : aimer vivre, vivre pour écumer ! Ils ont formé leur pied marin avec les essais et les échecs, ont appris à dormir sur une mer houleuse et ont surfé seuls sur des eaux éloignées. Leur liste des choses à faire comprend le tour du monde, la traversée de l’océan indien et la recherche d’une façon de traverser les météos les plus extrêmes pour que plus aucune destination ne leur résiste.

En partant du Queensland, en Australie, leur voyage les a transportés aux îles Withsundays et à la grande barrière de corail, jusqu’à la Nouvelle-Calédonie, au Vanuatu, aux îles Salomon, en Papouasie Nouvelle-Guinée, en Indonésie et en Malaysia. Ils sont actuellement arrivés en Thaïlande, où ils vont flâner et explorer avant de faire un arrêt au chantier naval afin de préparer Nandji pour sa plus grande aventure à ce jour : la traversée de l’océan indien, jusqu’en Afrique.

Suivez leur voyage sur Instagram ou en visitant leur site internet : sailingnandji.com